Les personnes handicapées sont des personnes à mobilité réduite. Elles ont besoin du respect comme toute autre personne. Pour ce faire, nous les accueillons dans un centre de vie spécialisé dénommé ''Les Lotus''. C'est justement dans ce contexte que nous mettons à votre disposition la plateforme http://www.leslotus.eu/. Celle-ci a pour but d'accueillir les personnes majeures handicapées. En effet, il est important de souligner que le centre ''Les Lotus'' est un centre européen. Il est situé en Belgique aux confins des 3 provinces, Liège, Namur et Luxembourg. A noter que notre foyer de vie actuelle se trouve dans un petit village typique et authentique du Condroz (une région naturelle de la Belgique qui s'étend principalement sur les provinces de Hainault, de Namur et de Liège). Il reçoit des résidents qui ont une orientation MAS (signifiant Maison d'Accueil Spécialisée) ou une orientation FAM (Foyer d'Accueil Médicalisé). Le centre ''Les Lotus'' a l'avantage d'accueillir en son sein une population très hétérogène. La particularité est qu'il existe différents milieux de vie mis en place dans le centre, en tenant compte des compétences de tout un chacun.

Différents milieux de vie au centre ''Les Lotus''

Il existe dans ce centre 3 milieux de vie, à savoir les piverts, les colibris et enfin les goélands. Le premier, c'est-à-dire les piverts, accueille des résidents autistes, et la prise en charge de ces derniers repose essentiellement sur la méthode TEACHH. Les colibris, représentant le deuxième milieu de vie du centre ''Les Lotus'', accueille à son tour des résidents faisant le plus souvent montre d'une déficience mentale. Ces patients ont certes besoin d'une aide quotienne, mais ils sont tout de même assez autonomes. Ils ont un projet adapté à leur niveau de compétence. Le troisième et dernier milieu de vie, en l'occurrence les goélands, accueille quant à lui des résidents pourvus généralement d'une pathologie psychiatrique. Dans ce groupe, on retrouve en majorité des schizophrène (patients atteints de schizophrénie), mais d'autres psychoses peuvent toujours être rencontrées.